samedi 27 novembre 2010

Une définition du haïku

Ce qu’est le haïku : un bref poème de 17 syllabes, la plupart du temps disposé, en français, sur trois lignes (5, 7, 5 syllabes).  Cette forme de poésie s’est développée au Japon au XVIe siècle à partir d’une forme beaucoup plus ancienne (VIIIe siècle) qu’on appelle le tanka et qui consiste en cinq vers de 5, 7, 5, 7, 7 syllabes. La première partie (5, 7, 5 syllabes), qu’on a appelée hokku, doit évoquer la nature, tandis la seconde (7,7 syllabes) évoque l’émotion, le sentiment. C’est le hokku qui s’appellera par la suite haïkaï et qui donnera naissance au haïku. C’est un poème qui se suffit à lui-même et qui a pour but de créer une image, de susciter une émotion, un état intérieur sans y faire référence explicitement.
Aujourd’hui, certains auteurs ne comptent plus vraiment les syllabes mais gardent trois vers – court, long, court – qui évoquent, d’une manière unique, l’ici et maintenant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire